Les travaillistes veulent changer la loi à cause du NAS - 3

Les travaillistes veulent changer la loi après le verdict du NAS

Le parti travailliste souhaite modifier la loi sur l’environnement de travail après que les équipages de cabine norvégiens (NAS) ont perdu leur procès contre la compagnie aérienne.

Le Parti travailliste (Ap) présentera jeudi une proposition au Parlement norvégien, a annoncé Arild Grande, porte-parole du Parti travailliste pour l’emploi.

– C’est un scandale que nous ayons des employeurs norvégiens qui veulent avoir un contrôle total sur les salaires et les heures de travail mais ne veulent pas assumer la responsabilité de l’employeur et que la loi sur l’environnement de travail s’ouvre pour que cela se produise, a déclaré Grande à Dagens Perspektiv (Perspective d’aujourd’hui), qui a évoqué le problème pour la première fois.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Grande est clair comme de l’eau de roche que le verdict doit conduire à des changements législatifs. Dans la proposition au Parlement, il est indiqué :

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

« Le Parlement demande au gouvernement de soumettre une proposition d’amendement à la loi sur l’environnement de travail qui précise que l’entité chargée de la gestion et est de facto l’employeur, est également responsable des devoirs et des droits en tant qu’employeur en vertu de la loi sur l’environnement de travail.

Les employés de Norwegian ont perdu mercredi devant la Cour suprême après un long procès visant à déterminer si la société mère a ou non la responsabilité de l’employeur.

NAS Non responsable

Selon la Cour suprême, la société mère Norwegian Air Shuttle (NAS) n’a pas la responsabilité de l’employeur pour les pilotes et le personnel de cabine de la compagnie aérienne.

Grâce à une vaste réorganisation sur plusieurs années, la responsabilité des employeurs pour les pilotes et le personnel de cabine a été transférée de la société mère NAS à un niveau plus bas dans la structure du groupe.

Le syndicat YS, Parat, estime que Norwegian supprime la responsabilité de l’employeur par une forme organisationnelle qui pulvérise les responsabilités des employés, et a annoncé qu’il porterait l’affaire plus loin, c’est-à-dire devant le Parlement.

Les socialistes (SV) et les Rouges ont annoncé qu’eux aussi donneraient suite au verdict avec des propositions d’amendements législatifs.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui