Les géants profitent énormément des publicités norvégiennes - 3

Les géants nets sont égaux aux revenus publicitaires norvégiens

Les combats mondiaux sur le net continuent d’utiliser les cookies publicitaires norvégiens. Cette année, Facebook, Google et Snapchat représentent 5,9 milliards NOK en Norvège.

C’est 23% ou un milliard de plus qu’en 2017. Les chiffres sont indiqués dans une récente prévision à laquelle Kampanje (Campagne) a obtenu l’accès. Le directeur des négociations, Jarle Thalberg de GroupM est derrière les prévisions.

A titre de comparaison, les maisons de presse norvégiennes affichent une croissance des ventes numériques (affichage et petites annonces) de 10,6%, 3,1 milliards de couronnes après dix mois. Cela ressortait des statistiques publiées par l’Institut des statistiques de la publicité et des médias pour l’Organisation du marketing interactif. L’ensemble du marché publicitaire a progressé de 2,2% après les trois premiers trimestres.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Selon Kampanje, le marché publicitaire norvégien a été relativement stable au cours de la dernière décennie, mais il y a eu une redistribution majeure sur le marché.

Découvrez les Aurores Boréales

Aujourd’hui, Facebook et Google ont pris un peu plus de 25% des 20 milliards de NOK que représente ce marché. La plupart des milliards proviennent de lecteurs multimédias norvégiens.

«Oui, ils prennent de toutes sortes de médias, comme la télévision et les journaux en ligne, et ils approvisionnent à la fois sur le marché national et sur les marchés locaux. Seule une petite partie de leurs ventes totales en Norvège provient des revenus des annonceurs norvégiens qui recherchent des groupes cibles à l’étranger. C’est de l’argent que les médias norvégiens n’auraient pas reçu si Facebook et Google n’avaient pas opéré en Norvège », a déclaré Thalberg.

Les nouvelles prévisions montrent que Facebook, Google et Snapchat continueront leur voyage publicitaire aventureux en 2019.

«Mes prévisions montrent que la croissance sera de 17% pour les trois entreprises norvégiennes en 2019», a déclaré Thalberg.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui