10 000 enfants migrants internés aux États-Unis - 3

10 000 enfants internés dans de grands centres aux États-Unis

Près de 10 000 enfants étrangers sont hébergés dans les principaux centres de détention et d’accueil aux États-Unis, selon l’agence de presse AP.

Étant donné que de nombreux enfants et adolescents avaient déjà été traumatisés après avoir été placés dans de grandes institutions, la pratique a pris fin aux États-Unis il y a des décennies. Maintenant, cela se reproduit, écrit Associated Press (AP).

L’agence de presse a obtenu des chiffres montrant que les autorités américaines hébergent environ 14 300 enfants migrants dans des centres de détention, d’autres institutions ou dans des foyers d’accueil.

9 800 sont placés dans différents centres de détention, avec au moins une centaine d’enfants chacun. Parmi eux, 5 400 vivent dans des centres où le nombre d’enfants est d’au moins un millier. Le plus grand centre est situé à Tornillo, au Texas, où environ 2 745 adolescents sont détenus dans de grandes tentes.

Selon AP, les chiffres s’appliquent aux enfants et adolescents qui ont été enfermés dans des centres et des institutions presque tout le temps au cours des 20 derniers mois. Les informations sur le nombre d’enfants placés dans différents centres et institutions sont jusqu’à présent insuffisantes.

Beaucoup augmenté

Le nombre d’enfants placés sous la tutelle des autorités américaines a considérablement augmenté ces dernières années. Trois mois après l’arrivée au pouvoir du président Donald Trump en 2016, 2 720 enfants migrants ont été placés dans divers refuges plus petits.

L’âge des enfants varie entre 0 et 17 ans. Une grande majorité a traversé la frontière vers les États-Unis par leurs propres moyens, mais certains ont été séparés de leurs familles à la frontière plus tôt cette année.

Lisez aussi cet article de CNN sur la question.

La situation en Norvège

La Norvège a mis fin à sa pratique d’interner les familles avec enfants à Trandum l’année dernière. Ce régime s’appliquait aux familles qui attendaient d’être transportées hors de Norvège après le rejet de leur demande d’asile. Un petit groupe d’enfants isolés est parfois placé dans des centres d’accueil en attendant d’être placé dans des foyers d’accueil.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui