Meurtres au Maroc : 15 accusés de terrorisme - 3
Ueland Suspects de meurtre sous le drapeau de l’État islamique. (Capture d’écran / Twitter)

Lors de la première audience, 15 personnes ont été inculpées de terrorisme à la suite des meurtres d’une Norvégienne et d’une Danoise au Maroc. Sept autres doivent comparaître devant le tribunal plus tard.

Les 15 ont été présentés dimanche lors de la première audience de l’affaire contre un juge responsable des affaires liées au terrorisme. Là, le parquet s’est prononcé en faveur d’une inculpation préliminaire de terrorisme contre les 15.

Découvrez un magnifique Fjord

Les charges comprennent la création d’un groupe qui a préparé et commis des actes de terreur et des meurtres délibérés. Trois des 15 sont également accusés d’avoir encouragé d’autres personnes à commettre des actes terroristes.

Sept autres arrestations dans cette affaire seront présentées au juge dans les prochains jours, précise un communiqué du parquet.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Parmi les 15 personnes rencontrées au tribunal dimanche se trouvait un homme de nationalité suisse et espagnole résidant au Maroc. Il a été arrêté samedi à Marrakech, soupçonné d’avoir donné à l’un des suspects une double formation à l’utilisation des outils de communication et une formation au tir, a indiqué samedi le parquet.

Quatre personnes sont désignées comme principaux suspects. Ils ont été arrêtés à Marrakech et accusés d’appartenir à une cellule inspirée par l’idéologie de l’EI, informe l’anti-terroriste du pays Abdelhak Khiam.

Aucun des quatre n’a eu de contact avec des membres de l’EI en Syrie ou en Irak, poursuit-il.

Le chef de la cellule est désigné comme étant le marchand ambulant de 25 ans Abdessamad Ejjoud.

La Norvégienne Maren Ueland (28 ans) de Bryne à Rogaland et la Danoise Louisa Vesterager Jespersen (24 ans) ont été retrouvées tuées dans une zone de randonnée près du village d’Imlil dans les montagnes de l’Atlas au Maroc le lundi 17 décembre.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui