Tentative de localisation dans la vallée de Tamok - 5

Tentative de localisation renouvelée dans la vallée de Tamok

Les conditions météorologiques dans la vallée de Tamok à Troms sont si bonnes qu’un hélicoptère tentera à nouveau dimanche de localiser les quatre principaux touristes qui auraient péri dans une avalanche.

« Des recherches sont menées aujourd’hui avec RECCO. Ceci pour essayer d’obtenir un positionnement plus précis des marquages ​​que nous possédons déjà. Une évaluation du risque d’avalanche sera également réalisée avec l’aide du personnel du NGI et des forces armées norvégiennes », annonce le district de police de Troms.

« Des plans de gestion du risque d’avalanche et de sécurisation de la zone d’avalanche seront également élaborés », poursuit la police.

La police a précédemment déclaré que les travaux de sécurisation et de récupération des quatre skieurs ne seraient pas possibles avant lundi.

Trois phases

Les touristes finlandais Mikael Sten (29 ans), Niklas Nyman (36 ans), André Stenfors (32 ans) et la Suédoise Disa Bäckström (29 ans) auraient péri dans l’avalanche qui s’est produite mercredi 2 janvier. Ils effectuaient un voyage de premier plan à Blåbærfjellet (Blueberry Mountain) et ont été observés pour la dernière fois vers 14 heures. Après quelques heures, une cinquième personne du groupe de randonnée s’est inquiétée et a prévenu la police.

En raison des conditions météorologiques, aucune mesure opérationnelle n’a été effectuée à la montagne depuis le mercredi 9 janvier.

La suite des travaux est prévue en trois phases : Localisation et positionnement des personnes disparues, sécurisation de la zone d’avalanche et récupération des défunts. L’excavation est prévue pour se faire manuellement.

«Ce dernier est la partie la plus risquée de l’opération, et nous procéderons donc en permanence à des évaluations de sécurité. Les équipages doivent être insérés dans la zone d’avalanche par hélicoptère, et ils doivent également pouvoir être récupérés par un seul », explique la police.

Demander aux skieurs de se signaler

En plus du travail d’extraction des décès présumés, la police veut contacter un homme et une femme – tous deux de nationalité finlandaise – qui étaient en voyage à Blåbærfjellet le jour même où les quatre skieurs ont été enterrés dans l’avalanche.

D’après les informations de la police, les deux hommes ont entre 25 et 35 ans. Tous deux ont été observés en train de skier dans la région. La police leur a demandé de prendre contact pour préciser s’ils ont des observations, ou étaient en contact avec le groupe porté disparu, présumé mort dans l’avalanche.

Après ce que NTB a été informé par la police de Troms, quelques tuyaux sont arrivés, mais on ne sait pas s’ils ont mené quelque part.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui
Flux RSS