Davantage de personnes reçoivent des prestations en espèces - 3

Ces dernières années, la proportion de personnes utilisant une aide en espèces a augmenté selon une analyse de Statistics Norway (SSB).

Les programmes sont le plus souvent utilisés par les immigrés et les personnes peu scolarisées.

SSB a écrit que la part qui utilisait le régime de prestations en espèces était passée de 22% en 2012 à 26% en 2017.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

«Cette croissance coïncide avec le fait que le montant mensuel décaissé a été considérablement amélioré en 2012, 2014 et 2017. Cela a amélioré la rentabilité relative en utilisant le soutien en espèces par rapport à d’autres régimes», a écrit SSB.

Découvrez un magnifique Fjord

Les parents immigrés utilisent davantage le dispositif que les autres parents: 43 contre 17% en 2017.

Dans la période postérieure à 2012, lorsque le soutien en espèces aux enfants de deux ans a été interrompu, la proportion de personnes originaires d’Afrique et d’Asie bénéficiant d’un soutien en espèces a diminué. Au cours de la même période, la proportion d’immigrants européens bénéficiant d’une aide a augmenté.

Il y a des immigrés d’origine pakistanaise, marocaine, kosovare, irakienne et turque qui ont le plus utilisé l’aide en espèces en 2017. Pour ces groupes, la proportion se situait entre 60 et 70%.

Sinon, il y a une nette différence entre ceux qui ont un niveau élevé et un faible niveau d’éducation.

 » En 2017, 34% de tous les enfants dont la mère n’avait pas fait d’études secondaires ont reçu le niveau de soutien en espèces le plus élevé. La proportion de personnes recevant une aide en espèces lorsque la mère avait terminé le deuxième cycle du secondaire était de 25%, tandis que 15% seulement recevaient une aide en espèces lorsque la mère avait une éducation de niveau universitaire  », a écrit SSB dans son analyse.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui