Récession pour les magasins de vêtements en Norvège - 3
Illustration.Vêtements.Photo: Norway.mw Media

Plusieurs des grandes chaînes de vêtements norvégiennes connaissent une récession. Le ministre de la numérisation, Nikolai Astrup de Høyre (H), a déclaré que les chaînes devaient changer de stratégie.

Le chiffre d’affaires des magasins de vêtements norvégiens a chuté de plus de 900 millions de NOK, soit environ 2,9%, à 30,9 milliards de NOK, a écrit le journal Dagens Næringsliv. Les chiffres sont tirés d’un nouveau rapport de l’organisation industrielle Virke.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

La baisse a frappé quatre des six plus grandes chaînes l’an dernier, dont Lindex et H&M.

«De grandes parties de l’industrie sont à l’arrêt ou en recul», a déclaré le directeur de l’industrie, Bror William Stende, du commerce, de la mode et des loisirs à Virke.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Une vague de faillite, des marges faibles et une concurrence féroce des acteurs en ligne ont entraîné une baisse du commerce de détail norvégien qui inquiète Astrup.

«  Certaines parties de l’industrie sont en difficulté et doivent s’adapter, soit elles doivent changer d’avis, soit elles pourraient disparaître.Il est important que les concepts soient adaptés à un nouveau quotidien.Les magasins ont une fonction différente de celle qu’ils avaient auparavant  » il a dit.

Avec un échec de vente de 200 millions de NOK, le groupe Varner est sorti le plus mal l’année dernière avec les chaînes Volt, Dressmann, Cubus, Bik Bok, Carlings et Urban.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui