Baisse des demandeurs d'asile vers l'UE - 3
Drapeau de l’UE.Photo: pixabay.com

11 % de personnes en moins ont demandé l’asile dans les pays de l’UE l’année dernière par rapport à 2017. Au total, près de 581 000 primo-demandeurs de protection dans l’UE en 2018 ont été sollicités.

« Le nombre est légèrement inférieur à la moitié du nombre de demandes d’asile au cours de l’année de pointe de 2015, et est comparable aux chiffres de l’asile avant
la crise des réfugiés », a déclaré Eurostat.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Tant la migration que le nombre de demandeurs d’asile vers l’UE ont augmenté en 2015/2016, lorsque la guerre en Syrie s’est détériorée et que plusieurs autres pays du Moyen-Orient ont également été touchés par un nouveau chaos.

La plupart des demandeurs d’asile dans l’UE viennent toujours des mêmes pays du Moyen-Orient. Les Syriens constituaient le groupe le plus important, avec 80 900 demandeurs d’asile, suivis des Afghans (41 000) et des Irakiens (39 600). Au total, les personnes originaires de ces pays représentaient 30 % du total en 2018.

Découvrez un magnifique Fjord

Le nombre de candidatures spontanées est considérablement plus élevé que le nombre de primo-candidats. Au total, 878 600 devaient encore répondre d’ici la fin 2018, contre 927 000 l’année précédente.

La plupart ont demandé une protection en Allemagne, qui a reçu 28 % des demandes d’asile dans l’UE en 2018. Derrière la France (19 %), suivie de la Grèce (11 %).

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui