10 300 étrangers sont devenus citoyens norvégiens l'année dernière - 3

L’année dernière, 10 300 étrangers ont obtenu la nationalité norvégienne. C’est moins de la moitié de l’année précédente, lorsque 21 600 citoyens avaient obtenu la citoyenneté.

17% des nouveaux citoyens en 2018 viennent de pays européens, tandis que 72% viennent de pays asiatiques et africains, selon de nouveaux chiffres de Statistics Norway (Statistics Norway).

Au cours des dix dernières années, un total de 136 600 étrangers sont devenus citoyens norvégiens, les chiffres de l’année dernière sont donc légèrement inférieurs à la moyenne.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Les Somaliens, avec environ 1 900 nouvelles nationalités, constituaient le plus grand groupe qui est devenu citoyen norvégien en 2018. Viennent ensuite les Érythréens avec environ 1 100 et les Irakiens avec 600 récompenses.

Découvrez un magnifique Fjord

Un sur trois de moins de 18 ans

En 2017, 56 % des nouveaux citoyens étaient des femmes, alors que le chiffre correspondant en 2018 était de 51 %. Au cours des 20 dernières années, plus de femmes que d’hommes ont obtenu la nationalité norvégienne.

La répartition des sexes varie considérablement d’un pays d’origine à l’autre. Il y avait plus de trois fois plus de femmes que d’hommes parmi les anciens citoyens du Brésil, de l’Ukraine et de la Thaïlande. D’autre part, le Soudan et l’Afghanistan étaient deux des groupes avec la plus faible proportion de femmes ayant obtenu la nationalité norvégienne.

Environ un tiers des nouveaux citoyens norvégiens ont moins de 18 ans. Dans ce groupe d’âge, les Somaliens représentent 47 pour cent de ceux qui deviennent citoyens norvégiens, tandis que les Pakistanais représentent 18 pour cent.

100 pays
Les nouveaux citoyens norvégiens viennent d’une centaine de pays différents. Près de neuf demandeurs sur dix ont obtenu gain de cause, selon la Direction de l’immigration. En règle générale, vous devez avoir résidé légalement en Norvège pendant sept ans avant de pouvoir demander la nationalité norvégienne.

En plus de ceux qui ont reçu la nationalité norvégienne, 14 500 personnes ont obtenu un permis de séjour permanent. Ici, les citoyens syriens arrivent en tête de liste avec un peu plus de 3 000 permis de séjour. Les Érythréens occupent la deuxième place avec 2 400, suivis des Somaliens avec 1 400 et des Philippins et des Afghans avec un peu plus de 800 titres de séjour chacun.

Pour obtenir un permis de séjour permanent, il faut avoir séjourné légalement en Norvège pendant au moins trois ans, être en mesure de subvenir à ses besoins et ne pas avoir été condamné.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui