La société Viking Sky présente ses excuses - Norway Today - 3

La compagnie maritime Viking Ocean Cruises présente ses excuses à ses invités. Dans le même temps, ils saluent l’équipage à bord du bateau de croisière après l’incident de samedi.

Le samedi 23 mars à 14 heures, le bateau de croisière Viking Sky a envoyé un message de détresse concernant l’arrêt du moteur à Hustadvika dans la municipalité de Fræna sur la côte de Møre og Romsdal. Il y avait de très hautes vagues et des vents équivalant à une tempête mineure dans la région. Le temps était si mauvais que deux canots de sauvetage qui devaient contribuer ont dû faire demi-tour pour des raisons de sécurité.

Au total, 27 personnes ont été soignées dans les hôpitaux de Molde et de Kristiansund après l’incident. La condition est qualifiée de grave pour l’un d’entre eux.

Découvrez un magnifique Fjord

À la suite de l’incident, Viking Sky a fait une déclaration, au nom de Torstein Hagen (76), le milliardaire propriétaire des compagnies maritimes Viking. Il regrette tout ce que les invités ont vécu ces derniers jours.

Découvrez les Aurores Boréales

Les derniers jours ont été à la fois dramatiques et mouvementés pour les invités et l’équipage à bord du Viking Sky. Je voudrais m’excuser pour tout ce que nos invités ont vécu, dit Hagen, et continue :

Je ne peux pas non plus répéter assez combien j’accorde de la valeur aux efforts déployés par le personnel de sauvetage norvégien, dirigé par le centre de sauvetage principal du sud de la Norvège, et je remercie les personnes le long de la côte de Møre qui ont accueilli nos invités à bras ouverts. et soins. Je voudrais également profiter de cette occasion pour féliciter l’équipage à bord de Viking Sky pour leurs énormes efforts.

Viking Sky a maintenant commencé une enquête interne sur l’incident, et son objectif est d’établir une compréhension complète et globale de ce qui s’est passé. En outre, ils soutiendront le travail de la police, de la Direction maritime norvégienne et de la Commission d’enquête sur les accidents.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui