Davantage de viols et de violences signalés en Norvège l'année dernière - 3

En 2018, 2 450 viols ont été enregistrés dans ce pays,
près de 15 % de plus qu’en 2016. Parallèlement, il y a eu plusieurs cas de violences et d’abus sexuels.

Ce que l’on appelait auparavant des rapports sexuels avec des enfants de moins de 14 ans est, selon le nouveau code pénal, qualifié de viol.

En 2018, 850 des rapports de viol concernaient le viol d’enfants de moins de 14 ans, et ceux-ci constituaient la plus forte augmentation des examens de viol au cours des deux dernières années, selon l’aperçu de Statistics Norway (SSB) des infractions signalées l’année dernière.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Au total, près de 8 400 infractions sexuelles ont été signalées en 2018. Cela renforce le développement des dernières années et représente une augmentation de 18,5 % depuis 2016. Les deux tiers de l’augmentation sont liés aux dispositions du Code criminel sur les photos ou autres représentations d’enfants et adolescents de moins de 18 ans. Au total, plus de 2 300 infractions de ce type ont été enregistrées en 2018.

Découvrez un magnifique Fjord

En 2018, près de 37 500 cas de violences et de mauvais traitements ont été enregistrés, soit une augmentation de 2,1 % par rapport à 2017.

Bien que la SSB tienne compte de la croissance démographique, l’étendue totale des violences et des mauvais traitements signalés est légèrement supérieure à celle des trois années précédentes.

Plus de 12 300 violations corporelles ont été enregistrées, soit un peu plus de 2 % de plus que l’année précédente, tandis que 9 100 menaces de violence et plus de 5 700 cas de comportement impitoyable et de persécution personnelle étaient respectivement de 1,5 et 2,7 % de plus qu’en 2017.

Une augmentation significative du nombre d’extorsions signalées a également contribué à l’augmentation globale de la violence et des mauvais traitements, a déclaré SSB.

La police et les procureurs ont enregistré un total de 317 900 infractions en 2018. C’est le même niveau que l’année précédente.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui