Les Somaliens norvégiens ont cessé de posséder des maisons en raison des taux d'intérêt - 5
Logement.Photo : Terje Pedersen / NTB scanpix

Selon une enquête, seuls 11,8% des Somaliens norvégiens sont propriétaires de leur propre maison.

Beaucoup craignent des résultats négatifs s’ils contractent des prêts hypothécaires avec intérêt.

Découvrez un magnifique Fjord

87% pensent que cela aurait « des conséquences négatives pour ceux qui restent en vie
après leur décès », et 56% pensent que contracter des prêts avec intérêt pourrait conduire à des résultats imprévus.

Près de la moitié, 48,2% ont déclaré avoir peur des réactions négatives des autres s’ils contractent des prêts immobiliers avec intérêt, selon l’enquête.

Découvrez les Aurores Boréales

Elle a été réalisée auprès de 483 personnes interrogées, pour la plupart des Somaliens norvégiens à Oslo. L’enquête a été soutenue par Husbanken et réalisée dans le district de Bydel Gamle Oslo a écrit le journal Klassekampen.

Très peu prennent des hypothèques ordinaires. Si des prêts sans intérêt avaient été disponibles, 95 % en auraient profité, selon l’enquête.

Environ la moitié considèrent que la situation du logement est dangereuse ou très dangereuse, et près de la moitié disent avoir déménagé trois à dix fois au cours des dix dernières années. Un sur cinq déclare avoir déménagé dix fois au cours des dix dernières années.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui

Flux RSS