33 communautés de croyances ont oublié de réclamer une aide d’État

Le ministère norvégien de l’enfance et de la famille (BFD) a reçu 33 plaintes de communautés de croyance qui n’ont pas reçu d’aide d’État parce qu’elles ont dépassé la date limite de dépôt des demandes.

La date limite de candidature pour les aides d’État aux communautés de croyance est le 1er marsst. Comme aucun rappel n’est envoyé, la conséquence est que beaucoup ont manqué la date limite cette année. Ils se voient ainsi refuser une aide d’État pour 2019, écrit Vårt Land.

De nombreuses communautés religieuses et ayant une vision de la vie courent également le risque qu’un manque de subventions de l’État rende le soutien municipal impossible.

«Le public doit s’assurer que les communautés religieuses reçoivent l’argent auquel elles ont droit», explique Ingrid Rosendorf Joys à Vårt Land. Joys est le secrétaire général du Conseil de coopération pour les communautés religieuses et de vision de la vie (TSL).

Joys pense que c’est de l’argent auquel les communautés religieuses ont droit. Elle dit que les refus sont à la fois une conséquence déraisonnable et un fardeau inutile.

À ce jour, le ministère de l’Enfance et de la Famille a reçu 33 plaintes de communautés religieuses et de View of Life. Ils font appel des refus des bureaux du gouverneur de comté auprès du ministère.


Ropstad fournit?

Anita Rist est la dirigeante professionnelle du département des subventions du gouverneur du comté d’Agder. Elle pense que les communautés de croyance n’ont pas besoin d’attendre un rappel du gouverneur du comté avant de postuler.

«Il n’y a aucune raison d’attendre le 1er marsst. Une candidature peut être soumise à partir du 2 janviernd, Il y a des faiblesses dans les routines des religieux et dans la vision des communautés de vie lorsque ce genre de choses ne sont pas envoyées à temps.

Vårt Land a été en contact avec le ministre norvégien de l’enfance et de la famille, Kjell Ingolf Ropstad (démocrates-chrétiens). Il est responsable de la vision du gouvernement de la politique de la vie. Ropstad ne souhaite pas commenter la question pour le moment. Le chef des démocrates-chrétiens y reviendra plus tard.

Articles Liés

Les communautés religieuses doivent divulguer le soutien financier de l’étranger
Le soutien financier de l’église déterminera toujours ce que les autres communautés religieuses reçoivent
S’attend à un traitement égal des opinions sur la vie

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui