Nouvelles règles proposées pour les actionnaires étrangers - 5
StockerIllustration Photo: Pixabay

Environ 40 pour cent de la valeur des actions de la Bourse d’Oslo appartiennent à des investisseurs étrangers. Le gouvernement propose de nouvelles règles pour une transparence accrue vis-à-vis de ces actionnaires.

Toutes les sociétés anonymes (ASA) et les sociétés anonymes (AS) ayant des actions au nominatif fiduciaire devraient publier des informations sur leurs actionnaires, propose notamment le gouvernement.

Cela inclut les propriétaires d’actions nominatives. En outre, les sociétés cotées devraient publier un aperçu des actionnaires présents à l’assemblée générale.

«Les nouvelles propositions offrent une plus grande transparence sur les investisseurs étrangers en tant qu’actionnaires. On parle ici de grosses sommes. La valeur marchande des actions détenues par des étrangers à la Bourse d’Oslo est actuellement supérieure à 1 000 milliards de NOK », a déclaré le ministre du Commerce et de l’Industrie Torbjørn Røe Isaksen (Høyre / Parti conservateur).

Aujourd’hui, de nombreux investisseurs étrangers détiennent des actions dans des sociétés norvégiennes par l’intermédiaire de fiduciaires. Une banque ou similaire est alors répertoriée comme fiduciaire des actions. L’entreprise elle-même n’a pas d’accès direct aux informations sur qui est le propriétaire, mais peut demander au fiduciaire.

Dans la pratique, ces informations ont été difficiles à obtenir. L’enregistrement des fiduciaires est très courant dans de nombreux pays, mais en Norvège, il n’est autorisé que pour les actionnaires étrangers.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui