Les grands navires pourraient être interdits dans les zones protégées du Svalbard - 3
Aéroport de Svalbard.Photo wikipedia.org

Afin de préserver la nature sauvage du Svalbard, le gouvernement va réglementer le trafic et envisage maintenant plusieurs mesures telles que des restrictions de taille sur les navires.

« Nous avons cartographié les défis que le développement de l’industrie du voyage pose pour l’environnement, la sécurité et la préparation. Dans ce contexte, le gouvernement envisagera de faire de l’interdiction du pétrole lourd une interdiction générale, ainsi que d’imposer des restrictions de taille aux navires dans les zones protégées », a déclaré le ministre de la Sécurité publique Ingvil Smines Tybring-Gjedde (FrP/Parti du progrès) dans un communiqué de presse. .

Découvrez un magnifique Fjord

Elle ajoute que le gouvernement étudiera également la possibilité de limiter la portée de l’activité touristique sur l’archipel pour des raisons d’urgence et de sécurité.

Chaque année, l’industrie des croisières amène un grand nombre de visiteurs dans les zones sauvages du Svalbard. Les grands navires de croisière peuvent transporter des milliers de passagers et, en matière de sécurité, les ressources d’urgence sont très éloignées. Pour des considérations environnementales, il est précisé que les navires de croisière utilisent souvent du pétrole lourd. De plus, l’environnement à Svalbard est particulièrement vulnérable en raison du changement climatique, et cette vulnérabilité augmente avec l’augmentation du trafic.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

« Il est désormais nécessaire de protéger la nature sauvage et les valeurs du patrimoine culturel du Svalbard contre le fardeau global accru du tourisme et du changement climatique. J’envisagerai donc plusieurs mesures appropriées et ciblées pour protéger la faune, la nature et le patrimoine culturel », a déclaré le ministre du Climat et de l’Environnement Ola Elvestuen (Venstre/Parti libéral).