La police norvégienne retourne en Afrique du Sud après des réponses sur la disparition d'un étudiant - 3
Marie Sæther Østbø (21 ans) est portée disparue en Afrique du Sud.Photo : Private

L’étudiante norvégienne Marie Sæther Østbø a été portée disparue l’année dernière en Afrique du Sud. La police sud-africaine pense qu’elle a été emmenée par la mer. La police norvégienne n’est pas aussi sûre.

La dernière observation de la femme de 21 ans a été faite sur la plage de Myoli Beach à Sedgefield, en Afrique du Sud, dans la soirée du 18 avril de l’année dernière, écrit Stavanger Aftenblad.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Des recherches approfondies ont été effectuées, mais déjà après une semaine, les recherches ont été réduites. Maintenant, la police norvégienne retournera dans la région où Sæther Østbø a été vu pour la dernière fois.

– Nous avons un certain nombre de questions liées à la disparition auxquelles nous n’avons toujours pas répondu. C’est pourquoi le Southwest Police District et la Kripos souhaitent envoyer chacun un représentant en Afrique du Sud. Nous pouvons voyager dès janvier, explique l’inspecteur de police Sigve Espeland.

Allez voir les Baleines en Catamaran

L’inspecteur de police dit qu’ils ont demandé plus d’informations sur la disparition et qu’ils ont donc envoyé une enquête formelle à la police en Afrique du Sud.

– Nous n’avons pas de service de police là-bas. Ce que nous pouvons faire, c’est poser des questions. Dans l’état actuel des choses, nous n’avons pas assez d’informations pour conclure ni l’un ni l’autre dans cette affaire, dit Espeland.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui