Trois jeunes sur quatre disent que l'école ne leur apprend pas la sécurité en ligne - 5
selfieOslo.Illustration image of girl prenant selfie.Photo: Wilma Nora Dorthellinger Nygaard / NTB scanpix

Les jeunes norvégiens ne font pas confiance à l’école s’ils éprouvent quelque chose d’inconfortable sur Internet et disent que la formation en ligne n’est pas suffisante.

Des jeunes norvégiens âgés de 15 à 18 ans ont répondu à une enquête que Buypass a menée dans le cadre de l’événement «Safer Internet Day», écrit Dagsavisen. Il précise que c’est la surveillance et le partage d’images qu’ils craignent le plus sur Internet.

Pas moins de 33% des jeunes interrogés déclarent avoir déjà été trompés en ligne.

Seulement une personne sur quatre répond qu’elle pense que l’école fournit une formation suffisamment bonne sur la façon de rester en sécurité en ligne, et seulement 1% disent qu’ils seraient allés voir un enseignant pour obtenir de l’aide s’ils avaient vécu quelque chose de désagréable.

Les jeunes disent qu’ils font davantage confiance à la police ou s’adressent à leurs parents si quelque chose se produit. La directrice des communications, Janne Syversen, de Buypass, a déclaré que l’enquête montre que l’école ne fournit pas de formation nécessaire ou pertinente sur l’utilisation sûre d’Internet.

Le secrétaire d’État Jan-Christian Kolstø (V) a déclaré au journal que l’école a la responsabilité d’enseigner aux jeunes les critiques en ligne et à la source.

– «Dans le nouveau programme, les compétences numériques auront une place plus claire grâce à la promotion des connaissances 2020. Cela signifie, entre autres, un bon jugement numérique et la sécurité des informations et des données. L’accent sera également mis davantage sur la pensée critique et la critique de la source dans les sujets », déclare Kolstø.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui