Le gouvernement accuse les autorités russes de diffuser de la désinformation - 3
Drapeau russe.Photo:Pixabay

Un certain nombre de sites Web en langue russe ont diffusé ces dernières semaines une histoire selon laquelle la Norvège et la Suède sont responsables de crimes de guerre en Ukraine.

L’affaire a pris une nouvelle tournure mercredi, lorsque le ministère russe des Affaires étrangères a évoqué l’affaire lors d’une conférence de presse et a ensuite publié un message sur Twitter, écrit le ministère de la Défense dans un communiqué jeudi soir.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Les articles affirment, entre autres, que des instructeurs nommés des pays de l’OTAN fournissent une formation, des conseils et des conseils aux forces militaires ukrainiennes. Il est allégué que la formation de la Norvège et de la Suède a conduit à une augmentation de la violence et de l’anarchie dans les forces ukrainiennes.

« Les autorités russes contribuent à la diffusion de la désinformation. Les allégations n’ont aucune racine dans la réalité », a déclaré le ministre de la Défense Frank Bakke-Jensen (Høyre).

Découvrez les Aurores Boréales

Bakke-Jensen dit que l’affaire concerne un voyage d’étude avec des participants de l’école de l’armée de l’air de Trondheim il y a plus de quatre ans.

« Il s’agit d’une tentative classique de désinformation et suit un schéma bien connu. Nous avons vu un exemple similaire récemment à travers la lettre contrefaite du secrétaire général de l’OTAN », dit-il.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui