Le plan du gouvernement pour rouvrir la société norvégienne et assouplir les restrictions sur les coronavirus - 3

Le gouvernement norvégien a présenté aujourd’hui son plan de gestion de la crise du COVID-19 dans les temps à venir, ainsi qu’un calendrier pour lever les restrictions les plus sévères. Toutes les écoles devraient ouvrir pour toutes les années d’ici la fin de la semaine prochaine.

«Grâce aux efforts conjoints de tous depuis la mi-mars, nous avons maîtrisé la propagation du coronavirus. Cela signifie que nous pouvons maintenant progressivement lever les mesures strictes que nous avons introduites. Notre objectif est de permettre au plus grand nombre d’entreprises et d’activités de rouvrir et de redémarrer avant l’été. Mais pour mettre en œuvre ces plans, nous devons nous assurer de maîtriser la propagation de l’infection », a déclaré la Première ministre Erna Solberg.

Jusqu’à présent, la stratégie du gouvernement a été de supprimer le virus. Nous passons maintenant à une stratégie de contrôle, en nous concentrant sur la limitation de la propagation de l’infection. Mais l’objectif sous-jacent est toujours le même – s’assurer que le système de santé a la capacité d’aider tous ceux qui en ont besoin, à la fois ceux qui souffrent de COVID-19 et ceux qui ont d’autres problèmes de santé. Lors de leur réouverture, tous les commerces, services et activités doivent donc être gérés de manière conforme aux directives de contrôle des infections.

Découvrez un magnifique Fjord

«Le fait que nous levions les restrictions peut donner l’impression que la pandémie est en train de s’éteindre. Ce n’est pas. C’est la façon dont nous y faisons face qui change », a déclaré le ministre de la Santé et des Services de soins Bent Høie.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

«Nous pouvons à nouveau ouvrir la société norvégienne parce que nous avons réussi à supprimer la propagation de l’infection. Alors que nous levons les restrictions, nous devons contrôler la propagation de l’infection en testant davantage de personnes et en recherchant les contacts, l’isolement et la quarantaine », a déclaré M. Høie.

Il a également souligné que nous devons continuer avec les mesures simples dont nous savons qu’elles font la différence et ont peu d’impact négatif : se laver les mains souvent et soigneusement, suivre les règles d’une bonne hygiène contre la toux, se tenir à au moins un mètre des autres personnes et rester à à la maison si nous sommes malades.

«Beaucoup d’enfants et d’adolescents attendent avec impatience de retrouver leurs amis et leurs enseignants. Ils pourront enfin retourner à l’école la semaine prochaine. Ce ne sera pas tout à fait ce à quoi ils sont habitués – ils passeront plus de temps à l’extérieur et il y aura moins de contacts physiques. Mais nous essaierons de normaliser la journée scolaire autant que possible », a déclaré le ministre de l’Éducation et de l’Intégration, Guri Melby.

Le Premier ministre a souligné qu’on ne peut pas tout ouvrir en même temps.

« Je me rends compte que beaucoup de gens se sentent impatients maintenant et que vous pourrez peut-être trouver de bonnes raisons pour lesquelles «votre» activité ou votre entreprise en particulier devrait pouvoir démarrer maintenant. Mais si nous essayons de répondre aux souhaits de chacun, nous nous ouvrirons trop rapidement et la propagation de l’infection augmentera à nouveau. Dans ce cas, il faudrait à nouveau fermer la société, et ce n’est pas ce que nous voulons faire », a déclaré Mme Solberg.

Le plan d’ouverture progressive de la société norvégienne dépend de notre volonté de maîtriser la propagation de l’infection.

« Si le virus réapparaît, nous ne pourrons peut-être pas lever les restrictions comme prévu », a déclaré Mme Solberg.

«Nous devons limiter la propagation de l’infection, remettre les gens au travail et reprendre notre vie quotidienne normale. Nous pouvons le faire si nous nous rassemblons tous », a déclaré le Premier ministre.

Les principaux changements sont énumérés ci-dessous. Suivez ce lien pour plus d’informations sur les règles de contrôle des infections, etc. pour les différentes mesures (en norvégien uniquement)

Les changements suivants s’appliqueront à partir du 7 mai :

  • La taille recommandée des groupes pouvant se réunir passe de cinq à un maximum de 20, à condition que les personnes puissent se tenir à au moins un mètre l’une de l’autre.
  • Cela signifie que l’entraînement et d’autres activités sportives jusqu’à 20 personnes seront possibles, à condition que les personnes se tiennent à au moins un mètre l’une de l’autre. Les recommandations de la Direction norvégienne de la santé et des associations sportives concernées s’appliqueront et devront être suivies.
  • Les salles de sport peuvent être ouvertes, mais l’utilisation de leurs vestiaires est interdite.
  • Les événements réunissant jusqu’à 50 participants peuvent être organisés dans des lieux publics à condition que les participants puissent garder une distance sociale d’au moins un mètre et qu’un organisateur d’événement soit chargé de veiller au respect des règles. Cela s’applique à tous les types d’événements, y compris les événements sportifs tels que les coupes et les matchs.

Un employé ou une personne engagée pour organiser un événement dans un lieu public n’est pas compté comme participant à l’événement. Le rôle précis de l’organisateur devrait être clarifié dans les normes pour les différents secteurs.

  • L’interdiction de voyager à l’étranger pour le personnel de santé est abrogée. Cependant, le gouvernement déconseille toujours les voyages à l’étranger. Toute personne ayant voyagé en dehors de la Norvège doit se mettre en quarantaine à son retour.
  • Les règles de quarantaine après un voyage à l’étranger pourraient bien s’appliquer jusqu’après l’été, et les gens doivent s’y préparer.
  • La période de quarantaine est réduite de 14 à 10 jours. Toute personne ayant été en contact étroit avec une personne dont il est confirmé qu’elle a contracté le virus jusqu’à 48 heures avant de montrer les premiers symptômes doit se mettre en quarantaine. Les règles de quarantaine s’appliquent toujours si vous vous êtes trouvé à moins de deux mètres d’une personne qui a confirmé la COVID-19 pendant plus de 15 minutes. Les personnes dont il est confirmé qu’elles ont eu le COVID-19 sont exemptées de l’obligation de quarantaine pendant six mois.
  • Les employeurs devraient veiller à ce que leurs employés puissent rester à au moins un mètre l’un de l’autre pendant les heures de travail. Dans les régions du pays où les employés doivent utiliser les transports publics, les employeurs sont invités à faciliter autant que possible le travail à domicile et les réunions virtuelles, et à n’exiger que les gens soient physiquement présents uniquement lorsque cela est nécessaire. Cela s’applique en particulier dans la région d’Oslo et dans d’autres villes où les transports publics peuvent être encombrés.

Les changements suivants s’appliqueront à partir du 11 mai :

  • Toutes les écoles doivent ouvrir pour toutes les années d’ici la fin de la semaine prochaine (15 mai). Ils doivent suivre les règles de contrôle des infections, ce qui peut signifier qu’il n’est pas possible pour tous les élèves d’être à l’école en même temps.
  • Les programmes éducatifs pour les adultes et les immigrants peuvent redémarrer. Cela s’applique aux programmes éducatifs pour les immigrants nouvellement arrivés en vertu de la loi sur l’introduction, aux programmes en vertu du chapitre 4 de la loi sur l’éducation des adultes et aux cours de courte durée proposés par les écoles secondaires populaires. Ces programmes peuvent être redémarrés à condition qu’ils soient conformes aux directives de contrôle des infections.
  • Les auto-écoles pourraient rouvrir. Ils doivent suivre les mêmes règles de contrôle des infections que les autres services où il y a un contact individuel.
  • L’objectif est de permettre la réouverture des salles de bingo et des installations similaires.
  • Les universités, les collèges universitaires et les lycées techniques professionnels vont poursuivre l’enseignement à distance. Les étudiants qui doivent être dans leur établissement pour maintenir leur progression dans leurs programmes d’études peuvent se voir accorder l’accès. Ils doivent se conformer aux directives de contrôle des infections.
  • Les cours dispensés par les associations d’éducation des adultes et Skills Norway doivent poursuivre l’enseignement à distance. Les étudiants qui doivent être dans leur établissement pour maintenir leur progression dans leurs programmes d’études peuvent se voir accorder l’accès. Ils doivent se conformer aux directives de contrôle des infections.
  • Des directives pour les activités sportives seront publiées, se concentrant sur les activités pour les enfants et les jeunes impliquant un contact physique, comme le football. L’objectif est de leur permettre de s’adonner à ces activités un peu plus normalement qu’actuellement, par exemple pour jouer des matchs contre d’autres membres de leur équipe. Celle-ci doit être organisée conformément aux normes de contrôle des infections.

Les changements suivants sont prévus à partir du 1er juin :

  • Les bars et autres établissements servant des boissons mais pas de la nourriture peuvent ouvrir à condition de respecter la règle de maintien d’une distance d’au moins un mètre entre les personnes. Les exigences relatives aux sièges et au service aux tables seront énoncées dans les règlements.
  • Les parcs d’attractions pourraient rouvrir.
  • Les activités de natation organisées, y compris les cours de natation à l’école, seront autorisées.
  • La Direction norvégienne de la santé et l’Institut norvégien de la santé publique rédigeront de nouveaux conseils sur les vacances et les voyages d’agrément au plus tard le 15 mai, qui s’appliqueront à partir du 1er juin.

Les changements suivants sont prévus à partir du 15 juin :

  • Les événements avec entre 50 et 200 personnes seront autorisés.
  • L’intention est de rouvrir les gymnases et les centres de fitness, à condition que les autorités sanitaires, en coopération avec ce secteur, soient arrivées à des mesures appropriées de contrôle des infections.
  • L’intention est de rouvrir les parcs aquatiques et les piscines pour le grand public, à condition que les autorités sanitaires, en coopération avec ce secteur, soient arrivées à des mesures de contrôle des infections appropriées.
  • Les matchs de la première division du football norvégien seront autorisés à partir du 16 juin dans le cadre d’une dérogation au règlement COVID-19.

Source : gouvernement.no / Norway.mw