Nouvelles discussions sur le poisson et les fruits de mer entre la Norvège et le Royaume-Uni - 3
Ministre de la pêche et des fruits de mer, Odd Emil Ingebrigtsen (Parti conservateur) .Photo: Fredrik Hagen / NTB scanpix

D’ici la nouvelle année, la Norvège et le Royaume-Uni doivent s’entendre sur un nouvel accord commercial en tant qu’accord de transition après l’expiration du Brexit. Vendredi, les pourparlers ont repris.

La gestion du poisson et des fruits de mer a fait l’objet d’un entretien entre le ministre de la Pêche et des Fruits de mer, Odd Emil Ingebrigtsen, et son homologue britannique Victoria Prentis, vendredi, selon le ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Pêche.

Découvrez les Aurores Boréales

«Nous avons discuté de sujets de grande importance. À la fois comment le processus de négociation pour les stocks de poissons communs entre la Norvège et le Royaume-Uni est mis en place en 2020, et les ambitions et les positions pour la nouvelle coopération dans la gestion des pêches et pour le commerce des produits de la mer », a déclaré le ministre de la Pêche et des Fruits de mer, Odd Emil Ingebrigtsen (Høyre).

Pendant la période de transition qui dure le reste de l’année, les fruits de mer norvégiens peuvent être exportés aux mêmes conditions qu’avant le Brexit. Après la période de transition, le Royaume-Uni devient un pays tiers, ce qui signifie qu’un nouvel accord entre les deux pays doit être mis en place à partir du 1er janvier de l’année prochaine.

Découvrez un magnifique Fjord

«La Norvège, avec nos partenaires EEE-AELE, l’Islande et le Liechtenstein, est prête à entamer des négociations sur un accord commercial dès que possible. L’objectif est le libre-échange complet des produits de la mer », déclare Ingebrigtsen.

Au cours des quatre premiers mois de 2020, les fruits de mer norvégiens ont été exportés vers le Royaume-Uni pour 2,3 milliards de couronnes, en hausse de 2% par rapport à la même période en 2019.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui