La réduction des effectifs du secteur pétrolier augmente - 3

Malgré la baisse du nombre de contaminations par le coronavirus et la hausse des prix du pétrole, les membres de Tekna signalent une augmentation des réductions de personnel dans le secteur pétrolier.

Dans une enquête que Tekna a menée auprès de ses propres élus du secteur privé, il semble que davantage d’entreprises de l’industrie pétrolière aient lancé ou évaluent actuellement des réductions d’effectifs que dans une enquête correspondante en mars.

De tous les répondants à l’enquête, 45 pour cent disent que l’entreprise dans laquelle ils travaillent a engagé des réductions ou envisage de le faire. Pour l’industrie pétrolière, cependant, le chiffre correspondant est de 69%, soit une augmentation de 11% en deux mois.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

– «Nous constatons que l’activité de réduction des effectifs augmente et 34% des représentants syndicaux de l’industrie pétrolière signalent désormais que la réduction des effectifs est en cours d’évaluation ou de mise en œuvre. La situation est donc devenue plus grave dans le secteur depuis avril, malgré la hausse des prix du pétrole. Nous savons par la crise précédente que les arrêts dans le secteur pétrolier ont également des effets majeurs sur le reste du secteur des entreprises », a déclaré la présidente Lise Lyngsnes Randeberg de Tekna.

Découvrez un magnifique Fjord

Elle espère maintenant que le gouvernement envisagera des mesures susceptibles de contribuer à accroître l’activité – à court et à long terme.

Au total, 56 pour cent des 538 élus syndicaux ont répondu à l’enquête, qui a été menée les 25 et 26 mai, à la suite d’enquêtes similaires en mars et avril. Sur les 303 répondants, 64 étaient des élus de l’industrie pétrolière et représentaient 9 925 des 83 000 membres de Tekna.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui