Environ la moitié des nouveaux coronavirus infectés se trouvent à l'étranger - 3
En voyageant. Photo : La Norvège aujourd’hui Media

Au cours des deux dernières semaines, environ la moitié des nouveaux cas de corona avec un site d’infection connu ont signalé une infection après avoir voyagé à l’étranger, indique l’Institut norvégien de santé publique (NIPH) dans son rapport hebdomadaire.

La grande majorité des personnes infectées après avoir voyagé à l’étranger se sont rendues dans des pays «rouges», qui sont soumis à une obligation de quarantaine lors de leur entrée en Norvège.

Découvrez un magnifique Fjord

« Les pays dans lesquels nous avons le plus de cas enregistrés sont le Kosovo, la Serbie et la Suède. Au cours de la même période, 9 personnes ont été infectées après avoir voyagé au Danemark, en Pologne ou en Allemagne, des pays qui au moment de l’entrée étaient exemptés de quarantaine, c’est-à-dire des «pays verts» », a déclaré la médecin-chef Siri Helene Hauge du NIPH à un communiqué de presse.

Elle est consciente que l’on parle toujours de faibles taux d’infection, malgré le fait qu’il y ait eu une légère augmentation de l’infection. Le NIPH s’attend à une augmentation sporadique des taux d’infection en lien avec les épidémies et les grappes locales.

Découvrez les Aurores Boréales

« Il est important que la réouverture progressive de diverses fonctions dans la société soit suivie localement par le suivi des contacts étroits, l’isolement des personnes malades, une capacité de test élevée et la mise en place d’une quarantaine selon les conseils actuels. Ici, il est important que les municipalités assurent le suivi », poursuit Siri Hauge.

Seules 25 municipalités norvégiennes ont signalé une infection au cours de la semaine 30. 94 personnes ont été signalées infectées, ce qui représente une augmentation par rapport aux 53 signalés infectés au cours de la semaine 29.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui