Le trafic international des aéroports norvégiens est toujours bien inférieur à celui de l'année dernière - 3
Photo: Avinor

Peu à peu, le trafic commence à augmenter dans les aéroports norvégiens. Le trafic intérieur au cours de la semaine 30 était de 35% inférieur à celui de la même semaine de l’année dernière, tandis que le trafic international est toujours inférieur de 85%. Au total, la baisse par rapport à l’année dernière est de 62 pour cent, selon les chiffres de trafic préliminaires d’Avinor.

Au cours de la semaine 30, près de 425000 passagers ont volé depuis des aéroports norvégiens, contre près de 1,31 million la même semaine en 2019, selon les chiffres préliminaires du trafic. Les semaines 29 et 30 ont été les premières semaines au cours desquelles de grandes parties de l’Europe ont de nouveau été exemptées de la quarantaine d’entrée en Norvège.

Découvrez les Aurores Boréales

Il s’agit toujours de la plus faible diminution depuis la semaine 11. Au plus bas, au cours de la semaine 15, il y avait 95 pour cent de moins de passagers qui ont visité les aéroports norvégiens par rapport à l’année précédente. Depuis, les chiffres ont progressivement augmenté.

Parmi les dix plus grands aéroports de Norvège, l’aéroport d’Oslo Gardermoen a connu la plus forte baisse. Le principal aéroport comptait moins de 193 000 passagers au cours de la semaine 30 cette année, comparativement à 632 000 l’année précédente, ce qui représente une baisse de 69%. En comparaison, seulement 28 pour cent de moins de personnes ont visité l’aéroport de Bodø que pendant la même semaine l’année dernière. Bergen, Trondheim et Stavanger ont également perdu entre la moitié et les deux tiers du trafic par rapport à l’année dernière, tandis que les aéroports du nord de la Norvège ont connu une baisse considérablement moindre.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui