Le médiateur entame des négociations salariales - 3
De l’argent. Couronne norvégienne.

Les syndicats unis et «Norsk Industri» ont rencontré mardi le médiateur national Mats Wilhelm Ruland pour obtenir de l’aide pour atteindre l’objectif du règlement salarial de cette année.

Les pourparlers reportés par Corona sur la convention collective négociée ont repris lundi. Mais après seulement quelques heures, les syndicats unis ont choisi de rompre les négociations, qui ont ainsi conduit à une médiation.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

– Lorsque l’employeur n’est pas disposé à discuter de nos revendications, nous avons besoin de l’aide du Médiateur pour aller de l’avant, a été le message du leader du syndicat United, Jørn Eggum, lundi.

Lui et son homologue Stein Lier-Hansen de «l’industrie norvégienne» avaient chacun une petite délégation avec eux lorsqu’ils se sont rendus au médiateur mardi à 10 heures.

Découvrez un magnifique Fjord

Dans le secteur dit haut de gamme, Fellesforbundet de LO négocie avec l’association NHO Norsk Industri. Le résultat de ce règlement établit des lignes directrices importantes pour les accords salariaux ultérieurs dans d’autres secteurs. Parat fait également partie du premier secteur et négocie avec Norsk Industri en parallèle avec les syndicats unis.

En juin, le comité de calcul technique a estimé une augmentation des prix de seulement 1,2 pour cent cette année. L’estimation basse est due à l’impact de l’épidémie de Corona sur l’économie norvégienne et aux bas prix de l’électricité. L’estimation est pleine de grandes incertitudes, mais si elle devait se concrétiser, même un règlement salarial très modéré pourrait accroître le pouvoir d’achat des salariés.

La date limite pour parvenir à un accord est minuit entre le 20 et le 21 août.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui