Centre de test ouvert à Flesland, les passagers l'ont dépassé - 3

L’aéroport de Bergen Flesland a ouvert dimanche son propre centre d’essai pour Corona. Sur les 149 passagers arrivés dimanche en provenance d’Amsterdam, un seul voulait être testé.

Le centre d’essais de FLesland a eu son premier jour d’opérations dimanche. Il est situé dans le hall des arrivées internationales et est la première station de test Covid-19 de Norvège dans un aéroport. Mais jusqu’à présent, seuls quelques-uns choisissent de se faire tester.

-« Je me suis testé il y a trois semaines. Je veux juste sortir de l’aéroport le plus vite possible. », a déclaré Daniel(21) des Pays-Bas à Bergensavisen.

Découvrez un magnifique Fjord

Il est arrivé avec un vol en provenance d’Amsterdam qui comptait 149 passagers. Parmi tous ces étudiants, Raphaela (23 ans) a choisi d’être testé.

Allez voir les Baleines en Catamaran

-« C’est un peu choquant que seule j’ai choisi de me faire tester parce que c’est gratuit, mais je pense que beaucoup ont peur d’être testés positifs et de gâcher leurs vacances », a-t-elle déclaré.

Le médecin-chef, Bjarte Nore, qui travaille à la station de test, se dit satisfait du processus de test actuel, mais est déçu du nombre de tests. Il pense que les tests ont été une surprise pour beaucoup, mais que d’autres seraient testés une fois qu’ils seraient au courant de l’offre.

-« Il se peut que certaines personnes aient peur d’être testées positives, mais je ne pense pas que ce soit la raison la plus importante pour laquelle les gens choisissent de ne pas se faire tester », a déclaré Nore.

Un test ne dure que quelques secondes, et les Norvégiens obtiennent une réponse en se connectant à Min Helse Norge, tandis que les étrangers seront appelés avec leurs résultats de test.

Le directeur de la Santé, Bjørn Guldvog, a annoncé vendredi que les autorités s’employaient à établir des centres de test aux carrefours et aux lieux d’arrivée très fréquentés. Afin de pouvoir identifier les infections le plus tôt possible.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui