Bière. Photo: Norway.mw Media

Depuis la mi-juillet, l’agence commerciale d’Oslo a fermé sept boîtes de nuit en raison d’un manque de contrôle des infections. Au total, 14 sites ont été fermés pendant la pandémie.

«Au deuxième étage, la police n’a même pas pu entrer dans la salle à cause du nombre de personnes dansant au milieu du sol», écrit la police d’Oslo dans un rapport d’un des endroits qui a été fermé.

La police a en fait été appelée sur les lieux après qu’un garde de sécurité a été touché avec une pierre à la tête, mais a réagi à la foule et à tant de personnes dans le club. Par la suite, le panneau de contrôle de l’alcool et le contrôle ont choisi de fermer l’endroit.

Au total, l’autorité commerciale d’Oslo a décidé de fermer 14 places en raison d’un manque de contrôle des infections pendant la pandémie de coronavirus. Début juillet, on a appris que sept endroits étaient fermés. Depuis, sept autres lieux ont été fermés après avoir été visités par le Bureau de contrôle de l’alcool et des inspecteurs de contrôle, informe l’agence NTB.

Les rapports des inspecteurs du barreau témoignent d’un certain nombre de violations de la réglementation des autorités sanitaires:

«Les invités se sont embrassés à plusieurs reprises et les invités ne semblaient pas se soucier beaucoup du respect des règles de distanciation ou des mesures de contrôle des infections», lit-on dans l’un des rapports.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui