Le Parti du progrès demande à Solberg des réponses sur la femme accusée par l'EI - 3
Chef du Parti du progrès Siv Jensen.Photo : Håkon Mosvold Larsen / NTB scanpix

Siv Jensen (Frp) pense que la femme qui a indirectement conduit le Frp à quitter le gouvernement a été sensiblement silencieuse. Maintenant, elle demande au premier ministre de répondre.

Le gouvernement a ramené de Syrie une femme et ses deux enfants parce que son fils de cinq ans est soupçonné d’avoir une maladie grave. Le rapatriement a conduit le Parti du progrès à quitter le gouvernement.

Découvrez les Aurores Boréales

-« Je veux interpeller le Premier ministre. Quelle est la situation ? », demande Jensen lors d’une interview avec Dagbladet.

-« Elle a dit qu’ils ne pouvaient pas parler de la santé de l’enfant, mais qu’ils peuvent une fois le ramener à la maison. Ensuite, ils ont manifestement eu des informations selon lesquelles cet enfant était si malade qu’il devait venir en Norvège, mais maintenant qu’il est en Norvège, pouvons-nous savoir si cela a aidé ? », demande-t-elle plus loin.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Jensen dit également qu’elle veut des réponses sur la situation de la femme accusée par l’EI.

Le secrétaire d’État, Rune Alstadsæter (H), a déclaré au journal que le bureau du Premier ministre n’a pas d’informations à ce sujet ou la possibilité d’obtenir ce type d’informations.

L’avocat de la femme, Nils Christian Nordhus, a déclaré à Dagbladet que toutes les questions relatives à la situation de la femme doivent être adressées aux services de sécurité de la police, car la femme est sous leur garde et non le gouvernement.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui