Les enfants devraient se voir offrir des repas sains à l'école - 3
Élèves avec des fruits en situation de classe à l’école primaire.Photo: Gorm Kallestad / NTB scanpix

La Norvège est en retard dans la lutte contre le surpoids et l’obésité, estiment les chercheurs de l’Oslo Met, qui recommandent l’introduction de repas scolaires.

«Il est important de prévenir le surpoids et l’obésité», a déclaré au NRK Liv Elin Torheim, professeur à la faculté des sciences de la santé de l’Oslo Met.

Allez voir les Baleines en Catamaran

«Les conditions d’une alimentation saine pendant l’enfance doivent être établies», dit-elle.

Torheim est l’un des 34 experts norvégiens du Healthy Food Environment Policy Index (Food-EPI) qui ont passé en revue les efforts des autorités norvégiennes pour limiter le surpoids et l’obésité dans la société. Le projet fait partie du réseau d’évaluation des politiques (PEN), auquel participent cinq autres pays européens.

Découvrez un magnifique Fjord

Pour vaincre le surpoids et l’obésité, le panel recommande, entre autres, des repas scolaires gratuits. Ils proposent également un indice de sucre différencié et l’introduction de taxes moins élevées sur les aliments sains, une réglementation accrue de la commercialisation des aliments malsains auprès des enfants, ainsi qu’un étiquetage plus clair de la teneur en calories, des graisses, du sel et du sucre.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui