Déclaration conjointe des ministres nordiques des Affaires étrangères de Bornholm - 3

Les ministres des Affaires étrangères de la Finlande, de l’Islande, de la Norvège, de la Suède et du Danemark (N5) se sont réunis sur l’île danoise de Bornholm. Situés dans la mer Baltique, ils ont discuté de questions de sécurité internationale et de politique étrangère.

Les ministres condamnent dans les termes les plus fermes l’empoisonnement du chef de l’opposition russe Alexei Navalny Navalny et appellent la Russie à mener une enquête impartiale et transparente incluant des experts de l’OIAC. Les ministres expriment leur profonde préoccupation face à l’utilisation d’un agent neurotoxique interdit sur le territoire de l’un de nos pays voisins. La Russie doit divulguer immédiatement toute information pertinente sur la manière dont une attaque aux armes chimiques pourrait être menée sur son territoire.

Toute attaque avec une arme chimique est une violation flagrante du droit international, sapant les normes existantes contre l’utilisation d’armes de destruction massive. La communauté internationale a besoin de voir les responsables tenus responsables. De plus, les attaques contre les membres de l’opposition constituent une violation inacceptable des principes démocratiques, des droits de l’homme et du droit international. Nous regrettons ce coup grave contre la démocratie et la pluralité politique en Russie.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Les ministres ont également réitéré leur soutien et leur solidarité avec le peuple biélorusse qui exige le respect des libertés fondamentales et des élections libres et équitables. La répression brutale des autorités biélorusses et l’usage disproportionné de la force contre leurs propres citoyens doivent cesser. Se référant aux déclarations précédentes, les ministres appellent les autorités biélorusses à libérer immédiatement tous les détenus illégalement, à lancer un véritable dialogue national et à s’engager de manière significative avec l’OSCE. Les ministres des Affaires étrangères soulignent l’importance de l’imposition rapide de sanctions par l’UE et les États aux vues similaires contre les responsables de la fraude électorale et de l’oppression des civils.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Les ministres ont également discuté du rapport de M. Björn Bjarnasons sur la politique étrangère et de sécurité nordique, qui ouvre un nouveau chapitre important de la coopération nordique en matière de politique étrangère et de sécurité. Se félicitant du rapport, les ministres des Affaires étrangères ont convenu d’examiner les recommandations dans les trois chapitres du rapport : climat, hybride/cyber et multilatéralisme, en vue de les faire avancer.

Enfin, les ministres ont convenu de la nécessité de poursuivre les efforts nordiques liés à la prévention des conflits et aux femmes, à la paix et à la sécurité (WPS). 20 ans après que le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté la première résolution sur les FPS, soulignant l’importance d’accroître la participation pleine et égale des femmes à la prévention des conflits et à la consolidation de la paix durable, l’agenda a besoin d’un engagement accru à l’échelle mondiale pour assurer sa mise en œuvre. Dans le même temps, les conflits deviennent plus complexes. Les ministres nordiques réitèrent que la paix ne peut être atteinte que si les femmes sont au premier plan des processus de paix, et elles s’engagent chacune à renforcer la coopération nordique ainsi qu’à intégrer davantage les FPS dans les efforts de prévention des conflits.

Source : Gouvernement / Norway.mw