Josefine (27 ans) entraîne le meilleur cheval du monde - favori dans le V75 - 3

Josefine Eilertsen fait ses débuts samedi en tant qu’entraîneur du meilleur cheval de sang froid du monde, Odd Herakles.

«Bien sûr, je ressens la pression», a déclaré le joueur de 27 ans à Equus.

Odd Herakles n’a perdu aucune course depuis qu’il a terminé deuxième des championnats nordiques l’an dernier.

Découvrez les Aurores Boréales

Ensuite, le cheval a démarré douze fois et a gagné 2,1 millions de NOK. Au total, le joueur de 10 ans a remporté 48 courses et couru dans un énorme 7,9 millions de couronnes. Odd Heracles est le meilleur au monde dans la classe Coldblood.

Découvrez les Aurores Boréales

Le cheval est entraîné depuis 2014 par le vétéran Lars O. Romtveit. Il a eu 70 ans plus tôt cette année et a réduit ses activités. Josefine Eilertsen travaille pour Romtveit, en plus de l’équitation et du trot. Les propriétaires voulaient que Josefine prenne la responsabilité, et samedi, le cheval tentera de défendre la victoire de l’année dernière à la course de l’Union à Färjestad.

Plus de 100 millions
300 000 NOK attendent le gagnant à Karlstad, et les bookmakers ont fait d’Odd Herakles un grand favori dans le plus grand jeu, le V75. Même les Suédois ont abandonné la compétition contre la machine gagnante norvégienne. Eilertsen et le cheval gèrent des paris de plusieurs dizaines de millions de NOK.

– Rien n’est sûr au trot, mais tout semble normal, nous rassure Eilertsen.

– Odd Herakles trotte sur le même parcours que depuis six ans. La formation est également la même. Tout est vraiment pareil sauf qu’il a changé d’écurie, mais que l’écurie n’est qu’à l’arrière, poursuit l’entraîneur.

Croyance en la victoire
Eilertsen est originaire de Harstad mais est en poste dans l’est de la Norvège depuis ses débuts en tant que monté-jockey (trot) en 2010. Depuis lors, elle a remporté 62 courses en tant que jockey et a roulé dans 3,7 millions de couronnes.

En 2018, elle a remporté les championnats nationaux de cocher à Bergen, mais maintenant elle est dans la classe professionnelle super-élite, en tant qu’entraîneur.

– Je suis très excité, Odd Herakles a l’air aussi bien à l’entraînement que d’habitude. La piste et la distance sont parfaites, et il a battu ces chevaux toute l’année. Je ne peux m’empêcher d’être optimiste, déclare Josefine Eilertsen avant la course la plus importante de sa carrière.