Entreprises norvégiennes et allemandes: les restrictions de voyage pèsent sur les affaires internationales - 3

Alors que l’Europe discute de la possibilité de directives de voyage communes pour les pays de l’UE et de l’EEE, la Norvège a toujours certaines des règles les plus strictes d’Europe.

Les règles différentes dans les différents pays et les dispositions étendues de quarantaine créent des défis majeurs pour le commerce international.

Les professionnels, y compris les techniciens et les vendeurs, ne sont pas autorisés à se rendre chez des clients dans d’autres pays.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Dans le pire des cas, les machines ne peuvent pas être utilisées ou réparées et il devient plus difficile de se connecter avec de nouveaux clients.

Découvrez un magnifique Fjord

Les restrictions de voyage ont également eu des effets négatifs sur le secteur des entreprises en Norvège.

Dans une enquête menée par la Chambre de commerce germano-norvégienne (AHK), plus de 80% des entreprises membres qui ont répondu ont déclaré que les restrictions sur les voyages d’affaires constituaient un obstacle majeur à leurs activités.

Ce n’est pas seulement une question de main-d’œuvre traversant les frontières – les rencontres personnelles sont toujours très importantes.

«Même avec les restrictions actuellement en place, certains voyages d’affaires dans le cadre du commerce bilatéral ont toujours lieu.

Cependant, nous suivons avec inquiétude les développements futurs: de plus en plus de voyages liés à l’acquisition de nouveaux clients ou de projets sont annulés ou reportés.

Les réunions sont de plus en plus tenues numériquement, mais les gros contrats nécessitent des réunions en face à face », a averti Michael Kern, directeur général de la Chambre de commerce germano-norvégienne, ajoutant que les voyages d’affaires devraient être exemptés des règles de quarantaine dans certains cas.

Une envie de plus de stabilité

Les commentaires continus des entreprises membres de la Chambre de commerce confirment les résultats de l’enquête – les restrictions empêchent le développement des affaires et les décisions d’investissement.

En Allemagne, plusieurs organisations professionnelles ont également uni leurs forces pour demander aux politiciens de revoir attentivement les dispositions actuelles.

L’une des choses soulignées dans la pétition est que les règles relatives aux tests, à la quarantaine et aux restrictions de voyage ne doivent pas être modifiées trop souvent ou trop tôt, car cela crée une instabilité et des difficultés inutiles pour l’entreprise.

Trop de règles complètes créent également une charge de travail disproportionnée pour les entreprises, même celles qui opèrent uniquement au niveau national.

Des règles plus cohérentes et plus stables créeraient un plus grand soutien pour les règles et faciliteraient leur respect pour les entreprises et les particuliers.

Selon la pétition, le monde des affaires lui-même a un fort intérêt à limiter la pandémie afin d’éviter des contraintes à long terme sur la situation économique.

Cependant, le milieu des affaires estime qu’à l’avenir, il sera important de tirer parti de l’expérience et des connaissances des entreprises pour créer des mesures efficaces sans avoir trop d’impact sur l’économie.