La Norvège fera un don de plus de 64 millions de couronnes pour soutenir la vaccination contre le coronavirus dans les pays à faible revenu - 3

Au total, 156 pays, représentant les deux tiers de la population mondiale, se sont engagés à participer à la coopération Covax sur la distribution équitable des vaccins contre le coronavirus.

La Norvège fait partie des 64 pays à revenu élevé qui participeront à la coopération et financeront intégralement leur participation au mécanisme.

De plus, 92 pays à faible revenu y participent. Ils pourront bénéficier d’un soutien pour l’achat de vaccins.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Cependant, plusieurs grandes puissances telles que les États-Unis, la Russie et la Chine ont jusqu’à présent refusé d’y participer.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Les autorités américaines ont annoncé plus tôt ce mois-ci qu’elles ne participeraient pas au partenariat Covax.

Un porte-parole de la Maison Blanche a expliqué que la collaboration pourrait être influencée par la Chine et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Commentant la décision américaine, la Première ministre Erna Solberg (H) a déclaré qu’elle était déçue.

Formaliser les accords

Le fait qu’un grand nombre d’autres pays aient désormais rejoint la collaboration permet à Covax de signer des accords formels avec les fabricants de vaccins partenaires du projet.

L’objectif est de sécuriser les doses de vaccins nécessaires pour mettre fin à la phase aiguë de la pandémie d’ici la fin de 2021, a indiqué lundi un communiqué de presse de la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI).

Le nombre de pays participant à la coopération devrait augmenter dans un proche avenir.

« Nous nous attendons à ce que 38 pays supplémentaires nous rejoignent dans les prochains jours. Beaucoup ont dit qu’ils emboîteraient le pas. C’est important », a noté le directeur Seth Berkley de l’alliance vaccinale Gavi lors d’une conférence de presse lundi.

Action rapide nécessaire

Le CEPI, Gavi et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) collaborent pour diriger la coopération Covax.

« Nous devons continuer à travailler pour un accès équitable aux vaccins, aux tests et aux médicaments. Pour lutter contre la pandémie de coronavirus, les pays prospères doivent agir rapidement et faire preuve de courage pour mettre des vaccins et des médicaments à la disposition de ceux qui n’ont pas les moyens de payer eux-mêmes », a déclaré le ministre norvégien du Développement international Dag-Inge Ulstein (KrF) dans un communiqué.

La semaine dernière, le gouvernement a déclaré que la Norvège et l’Islande feraient ensemble un don de 64 millions de NOK à la collaboration Covax.

En outre, la Norvège versera 64 millions de NOK pour permettre l’achat de doses de vaccins dans les pays à faible revenu.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui