Le père du terroriste norvégien Philip Manshaus rejette la demande de confiscation d'armes par la police - 3

Le père du terroriste norvégien Philip Manshaus doit comparaître devant le tribunal de district d’Asker et de Bærum après avoir rejeté une demande de la police de confisquer les armes que son fils lui a volées.

« Les armes ont été verrouillées conformément à la réglementation dans une armoire à armes et les clés ont été cachées à une autre adresse. Il ne pouvait rien faire contre le fait qu’ils lui aient été volés et utilisés pour un acte terrible », a déclaré à TV 2 l’avocate Vibeke Hein Bæra, qui représente le père de Manshaus.

Manshaus, qui a été condamné le 11 juin à 21 ans de prison pour l’attaque terroriste contre la mosquée Al-Noor à Bærum et le meurtre de sa belle-sœur, a utilisé trois armes de l’armoire à armes de son père pour l’attaque.

Découvrez les Aurores Boréales

Il avait volé un fusil Remington, un fusil Carl Gustav et un fusil de chasse.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Désaccord avec la police

La police a depuis saisi les armes, et ils veulent maintenant formellement confisquer les armes pour les détruire.

Cependant, le père est contre le mouvement.

« Il accepte en principe qu’il devrait être tenu pour responsable dans cette affaire, où il a perdu sa belle-fille et a subi un acte qui l’a durement touché, lui et sa famille. Mais une telle sanction pourrait avoir des conséquences sur son permis de chasse et son passe-temps de chasseur », a déclaré Hein Bæra.

Il existe également un désaccord entre le père et la police sur la question de savoir si les armes étaient correctement verrouillées.

Il n’a pas été décidé quand le procès aura lieu devant le tribunal de district d’Asker et de Bærum, ni si le père a droit à un avocat dans l’affaire.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui