Kautokeino : un prêtre sanctionné après un discours tonitruant contre l'homosexualité et l'avortement - 3
Photo: NTB

Le curé de Kautokeino, qui avait mis en garde contre l’homosexualité, l’avortement et le divorce dans son discours de confirmation, n’est plus autorisé à donner des conférences aux confirmands.

Dans son discours aux confirmands le 23 août, le curé Bjarne Gustad a averti que le mariage homosexuel était contraire à l’ordre créateur de Dieu et que la Norvège a une « loi perverse » qui rend légal l’avortement, entre autres.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Les réactions au discours du curé ont été vives et le curé a été convoqué par l’évêque du Nord-Hålogaland, Olav Øygard.

Les sanctions

L’évêque a décidé de sanctionner le curé Bjarne Gustad – il n’effectuera plus de travaux de confirmation dans la paroisse de Kautokeino en 2020 et 2021, selon le journal Altaposten.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Gustad a déclaré au journal que le reste de ses tâches professionnelles se poursuivrait comme d’habitude et que seul le travail de confirmation était affecté.

Malgré le fait que l’évêque s’est par la suite excusé pour le discours du curé, Gustad reste sur ses positions.

« L’avortement tue. Je le prends très au sérieux », a déclaré Gustad à Dagen.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui