Les deux tiers des immigrants qui ont terminé le programme d'introduction au travail avaient un emploi ou étaient aux études après cinq ans - 5
Les syndicats et les droits des travailleursPhoto : Cytonn Photographie / Unsplash

Deux personnes sur trois qui ont terminé le programme d’introduction pour les immigrants nouvellement arrivés en 2013 étaient en emploi ou aux études après cinq ans.

Le programme d’introduction renforce les opportunités pour les immigrants nouvellement arrivés de participer à la vie professionnelle et à la société, ainsi que leur indépendance financière.

Le dernier aperçu de Statistics Norway (SSB) a analysé les participants au programme qui faisaient partie du programme d’introduction de 2013 à 2017.

« La proportion de ceux qui sont actifs sur le marché du travail a augmenté pour toutes les cohortes de diplômés au cours des années suivant la fin du programme.

« Parmi ceux qui ont terminé le programme d’introduction en 2013, nous constatons que le taux d’emploi a augmenté de 13 à 61 % vers 2018 », a noté le conseiller principal Jinghui Geng Lysen chez SSB.

Écart entre les sexes

Plus d’hommes que de femmes étaient connectés au marché du travail, mais l’écart entre les sexes a diminué chaque année après la fin du programme.

La part totale d’affiliation au marché du travail est passée de 62 à 67 % de 2014 à 2018 pour les participants ayant terminé le programme d’introduction en 2013.

En comparaison, la part du travail ou des études dans la population âgée de 20 à 50 ans en 2018 était de 85 %, tandis que la part de l’emploi était de 78 %.

« Le niveau de revenu des anciens participants est nettement inférieur au niveau de la population d’âge comparable, mais il y a toujours une amélioration au cours des cinq premières années après la fin du programme », a conclu le conseiller principal Harald Lunde chez SSB.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui