Le Parti rouge norvégien veut introduire des jardins d'enfants gratuits, des repas scolaires gratuits et des soins dentaires gratuits - 3

Le Parti rouge (Rødt) veut augmenter à la fois les impôts et l’utilisation de l’argent du pétrole pour financer des dépenses accrues d’un total de 44 milliards NOK dans son budget alternatif de l’État.

Comme le Parti travailliste (AP), le Parti rouge veut creuser plus profondément dans le Fonds pétrolier norvégien et dépenser 14,7 milliards NOK de plus de couronnes pétrolières que le gouvernement.

Le Parti rouge veut utiliser ces fonds pour financer la sécurité des revenus des chômeurs pendant la crise corona, ainsi que des emplois et des initiatives environnementales.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

«Paquet de crise pour les travailleurs nécessaires»

«Un paquet de crise pour les travailleurs est nécessaire. La crise corona nous a montré que les régimes de sécurité du revenu étaient trop maigres avant même la crise. Le Parti rouge veut un filet de sécurité plus fort pour tout le monde », a noté le chef du parti Bjørnar Moxnes, qui a présenté vendredi le budget alternatif du parti.

Allez voir les Baleines en Catamaran

En matière de politique fiscale, le Parti rouge a des idées différentes par rapport au Parti travailliste.

Alors que le Parti travailliste souhaite principalement maintenir le régime fiscal actuel, maintenir le niveau d’imposition en place et n’augmenter les impôts que pour les salariés et les fortunés, le Parti rouge veut augmenter le niveau d’imposition de 30 milliards NOK.

Garderie et santé dentaire gratuites

Le Parti rouge ajouterait 44 milliards NOK du côté des dépenses.

Le parti veut utiliser cet argent pour passer progressivement à la maternelle gratuite, aux repas scolaires gratuits à l’école primaire, à la gratuité des soins dentaires, à la baisse des prix des billets pour les transports publics et à la suppression de la TVA sur les fruits et légumes produits en Norvège, pour n’en nommer que quelques-uns. .

«Jusqu’à présent, la crise a renforcé les différences en Norvège. Des centaines de milliers de personnes ont perdu leurs revenus, tandis que beaucoup de très riches ont augmenté leur fortune. Nous devons inverser cette évolution », a averti Moxnes.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui