La tradition se poursuit: Oslo envoie un arbre de Noël de 23 mètres de haut à Londres - 3

L’arbre de Noël de cette année qui sera envoyé d’Oslo à Londres a été abattu mardi à Maridalen. Le voyage vers Trafalgar Square commence aujourd’hui, en guise de «merci» aux Britanniques pour leur aide pendant la guerre.

La coupe du sapin de Noël de cette année a eu lieu en secret.

Les personnes présentes étaient la maire d’Oslo Marianne Borgen (SV), l’ambassadeur britannique en Norvège Richard Wood, et trois élèves de l’école de Maridalen – en plus des ouvriers forestiers et des journalistes.

Découvrez un magnifique Fjord

Après que le maire, l’ambassadeur et les étudiants ont tous aidé à scier l’arbre, l’arbre de 2 tonnes s’est terminé sur le sol – avec un peu d’aide des travailleurs forestiers et une tronçonneuse.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Tout le secret est dû au fait que de grandes foules n’ont pas pu se rassembler cette année pour l’événement traditionnel en raison de la situation du coronavirus.

Habituellement, cette occasion attire plusieurs classes de l’école, des invités et d’autres spectateurs.

Une épicéa ordinaire

L’arbre de Noël de cette année est du type Picea abies, une épicéa norvégienne ordinaire.

Avant d’être abattu, l’arbre de 80 ans dépassait de 23 mètres au-dessus du sol.

Le voyage de l’arbre à Trafalgar Square commence maintenant.

Ce sera le 74e arbre que les habitants d’Oslo offriront aux habitants de Londres.

Depuis 1947, la municipalité d’Oslo offre aux Londoniens un arbre de Noël.

La tradition a commencé comme un «merci» aux habitants de Londres pour leur aide et leur soutien pendant la Seconde Guerre mondiale.

Temps sombre dans l’histoire de l’Europe

«La tradition vient d’une période sombre de l’histoire de l’Europe, où la Norvège et la Grande-Bretagne se sont battues ensemble contre la tyrannie.

«Nous luttons maintenant ensemble contre le coronavirus et pour la coopération internationale», a déclaré l’ambassadeur Richard Wood.

«Ainsi, le sapin de Noël n’est pas seulement un symbole de notre histoire commune, mais aussi de notre relation durable, et je suis sûr que les habitants de Londres l’apprécieront particulièrement cette année», a-t-il ajouté.

Donné avec beaucoup d’amour

La mairesse d’Oslo, Marianne Borgen, estime que l’importance du cadeau s’est accrue au cours des 75 années qui se sont écoulées depuis la fin de la guerre.

«L’arbre est un symbole que nous avons besoin les uns des autres et que nous devons être là les uns pour les autres.

«Aujourd’hui plus que jamais, nous avons besoin d’un point lumineux et d’un rappel que nous sommes solidaires.

«Le cadeau aux habitants de Londres a été choisi et fait avec beaucoup d’amour et de soin.

«J’espère qu’il sera accepté comme un symbole d’amitié, d’espoir et de paix», a-t-elle noté.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui