La Norvège impose des mesures restrictives à l'encontre du président biélorusse Alexandre Loukachenko - 3
Photo: Nikolai Petrov / Photo de la piscine BelTA via AP

La Norvège a décidé de soutenir les mesures des pays de l’UE. Il va maintenant introduire des mesures contre le président bélarussien Alexander Loukachenko et 14 autres personnes.

«Nous espérons que les mesures restrictives feront pression sur les autorités bélarussiennes pour qu’elles respectent les droits de l’homme, entament un dialogue avec l’opposition et facilitent le développement démocratique.

Découvrez un magnifique Fjord

«Les abus de pouvoir auxquels nous assistons sont totalement inacceptables», a déclaré la ministre des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide (H).

Position commune

Le 2 octobre de cette année, les pays de l’UE ont adopté une position commune sur des mesures restrictives à l’encontre de 40 citoyens biélorusses.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Le 6 novembre, les mesures ont été étendues pour inclure le président Loukachenko et 14 autres personnes.

La Norvège soutient ces mesures, qui comprennent des restrictions de voyage et le gel des fonds.

Responsabilité

Le gouvernement a souligné que Loukachenko est le principal responsable de la répression et de la violence de l’appareil d’État avant, pendant et après l’élection présidentielle d’août de cette année.

Les résultats officiels des élections montrent que Loukachenko a obtenu 80% des voix, mais l’opposition pense qu’une fraude électorale a été commise.

Depuis l’élection présidentielle, il y a eu un certain nombre de grandes manifestations.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui