Le Parti du centre de la Norvège veut réduire les taxes sur tous les aliments - 3

Dans son budget alternatif, le Parti du centre (SP) propose des réductions d’impôts totalisant 9 milliards NOK, dont 2,8 milliards NOK iraient à la réduction de la TVA alimentaire.

Le budget alternatif du SP a été présenté au parlement norvégien (Storting) jeudi matin.

Le parti a souligné que le commerce transfrontalier avait fortement augmenté ces dernières années, mais que la fermeture des frontières pendant la pandémie corona avait créé plus d’emplois et accru la création de valeur en Norvège.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

«Nous pensons que des mesures doivent maintenant être prises pour garantir que cette création de valeur demeure en Norvège même après la réouverture des frontières», a écrit SP dans sa proposition de budget.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Le parti demande maintenant que la TVA soit réduite sur tous les aliments – pas seulement le sucre, le chocolat et les boissons non alcoolisées.

Niveau suédois

«Le Parti du centre propose de réduire la TVA sur les denrées alimentaires au niveau suédois (de 15 à 12%. Il s’agit d’un allégement fiscal de 2,8 milliards NOK en 2021, qui s’élèvera à 4,8 milliards NOK en 2022.»

À d’autres égards, la proposition de SP signifie que l’État percevrait 2,75 milliards de NOK de moins en taxes et en redevances que ce que le gouvernement propose dans sa proposition.

Le Parti du centre veut également un paquet de crise totalisant 32,4 milliards de NOK.

Les partis au pouvoir ont récemment convenu avec le Parti du progrès (FRP) d’un paquet de 22,1 milliards de NOK pour les entreprises et les municipalités touchées par la couronne.

Programmes de soutien Corona

SP souhaite utiliser 16,7 milliards de NOK pour étendre et renforcer les régimes de soutien corona, tels que le régime d’indemnisation des entreprises, un nouveau régime d’indemnisation pour l’aviation et la sécurité des revenus des travailleurs et des indépendants.

Sur le total des allégements fiscaux de 9 milliards de NOK, 6,1 milliards de NOK seraient inclus dans le paquet crise.

Cela comprend le maintien du faible taux de TVA de 6% pour le tourisme, les transports et la culture tout au long de 2021, pas seulement au premier semestre comme le propose le gouvernement.

9,6 milliards de NOK iraient à des mesures ciblées visant à accroître l’activité et à restructurer.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui