Le comité du programme du Parti libéral norvégien veut augmenter les allocations familiales à 20000 couronnes - et les taxer - 3

Le comité du programme du Parti libéral (V) veut augmenter la prestation pour enfants à près de 20 000 NOK et la taxer afin de donner le plus aux familles qui en ont le plus besoin.

«La proposition garantit que les familles à faible revenu recevront plus qu’aujourd’hui. Les plus bas de l’échelle des revenus pourront obtenir entre 7 000 et 8 000 NOK de plus qu’aujourd’hui », a déclaré Sondre Hansmark au bureau de presse NTB.

Il dirige les Jeunes libéraux de Norvège (Unge Venstre) et siège au comité des programmes du parti, qui a présenté un nouveau programme parlementaire jeudi soir.

La proposition, soutenue par un comité unanime, déclare:

«Les allocations familiales ordinaires (0-18 ans) en 2021 peuvent être portées de 12 648 NOK à 19 784 NOK dans un cadre sans incidence sur les recettes», ce qui signifie que les dépenses de l’État pour les allocations familiales n’augmenteront pas.

« Nous ne dépenserons pas plus d’argent, mais nous établirons les priorités d’une meilleure manière qu’aujourd’hui », a déclaré Hansmark.

Il est injuste de donner également à toutes les familles

Hansmark estime qu’il n’est pas juste que toutes les familles avec enfants, quel que soit leur revenu, reçoivent les mêmes allocations familiales.

«Si vous avez plusieurs millions de revenus, vous bénéficiez aujourd’hui des allocations familiales autant qu’une famille pauvre. Nous devrions plutôt donner plus à ceux qui en ont le plus besoin. Je suis également absolument sûr que ceux qui se trouvent dans la tranche de revenu la plus élevée n’ont pas autant besoin de cet argent que tout le monde », a-t-il déclaré.

La proposition signifie que la prestation pour enfants est ajoutée au sommet du revenu et imposée comme un revenu. Plus le revenu est bas, plus vous économiserez de l’allocation pour enfants.

Différenciation

Sur ce, le comité propose de s’éloigner de la ligne précédente du Parti libéral de vouloir différencier les allocations familiales.

«Nous voyons qu’un système de différenciation est assez bureaucratique, et nous voyons qu’il peut créer un piège de la pauvreté parce que vous n’êtes pas incité à augmenter vos revenus si vous obtenez alors moins d’allocations familiales», a déclaré Hansmark.

«La taxation que nous proposons n’aura pas cet effet. Il n’y aura pas de moment où vous perdrez les allocations familiales, et cela ira beaucoup plus progressivement. Vous ne serez jamais laissé avec moins d’argent avec cette proposition car elle est constamment considérée dans le contexte de vos revenus », a-t-il ajouté.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui