La Norvège perd une autre affaire de protection de l'enfance devant la Cour européenne des droits de l'homme - 3
Photo: Violetta Kuhndpa / NTB

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a jugé que la Norvège avait violé le droit à la vie de famille dans une affaire de protection de l’enfance où les parents nourriciers étaient autorisés à adopter un enfant.

La Norvège a été condamnée à verser 25 000 EUR d’indemnisation à la femme à l’origine de l’affaire.

Cela correspond à environ 265 000 NOK au taux de change actuel. L’Etat doit également couvrir les frais de justice de 9 500 EUR.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Le verdict de Strasbourg a été unanime.

L’affaire concernait une fille qui avait été confiée au service de protection de l’enfance quelques jours seulement après sa naissance.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Placé dans une famille d’accueil

La fille a été placée dans une famille d’accueil et la mère a eu droit à quatre visites par an, chacune de deux heures.

Lorsque la fille avait quatre ans, la mère a été privée de ses droits parentaux et le conseil du comté a décidé que la fille pouvait être adoptée.

La mère est allée au tribunal pour changer la décision mais n’a pas réussi.

Le tribunal de district a estimé que la mère serait probablement incapable de manière permanente de fournir à la fille des soins adéquats.

La mère a fait appel de l’affaire devant la Cour des droits de l’homme de Strasbourg.

Depuis 2015, l’EMD a pris en charge 40 affaires de protection de l’enfance contre la Norvège, a écrit le journal Dagbladet cet été.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui