21% des Norvégiens qui sont tombés au chômage à cause de Corona ce printemps sont toujours sans emploi - 3
Photo: Gorm Kallestad / NTB

Ce printemps, plus de 400 000 Norvégiens ont été licenciés ou ont perdu leur emploi lorsque la pandémie corona a commencé. Neuf mois plus tard, 21% des personnes concernées sont toujours sans emploi. La situation est la pire à Oslo.

La majorité des quelque 400 000 personnes qui ont perdu leur emploi en mars et en avril ont recommencé à travailler.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Mais 83 920 d’entre eux, soit 21%, étaient encore demandeurs d’emploi en novembre, selon le journal Klassekampen.

La situation est la pire à Oslo, où 29% des chômeurs en mars et avril sont toujours au chômage. Cela représente 8 858 personnes.

Découvrez un magnifique Fjord

Figures sombres

Viken est à la deuxième place avec 23%, Vestland est à la troisième place avec 22% et Rogaland suit avec 20%.

Le Nordland et le Møre og Romsdal comptent le plus faible nombre de personnes toujours au chômage, avec 15%.

Pas moins de 38% de ceux qui travaillaient dans le tourisme et les transports sont toujours au chômage.

À Oslo, ceux qui travaillent dans l’industrie de la vie nocturne sont les plus touchés.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui