Un chauffeur de taxi sur cinq en Norvège a perdu son emploi en 2020 - 3

Plus de 3 000 chauffeurs de taxi ont perdu leur emploi en 2020. L’industrie du taxi a connu la plus forte augmentation du chômage, avec les magasins de vêtements, les hôtels et les restaurants.

Selon les chiffres obtenus par la société d’analyse Enin, 3103 chauffeurs de taxi ont perdu leur emploi en 2020.

Cela signifie que près d’un chauffeur de taxi sur cinq a quitté le secteur des transports, selon le journal Dagens Næringsliv (DN).

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

«Il y a des indications que le nombre d’employés diminue dans plusieurs industries, mais j’ai été très surpris que les nombres soient si importants en si peu de temps.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

«Même avec les régimes de soutien et les licenciements, plusieurs industries sont déjà en baisse de plus de 30%», a noté la directrice commerciale Linda Jensen chez Enin.

Pertes dans le secteur privé

Les magasins de vêtements ont réduit leurs effectifs de 12%. En termes d’effectifs, le secteur de l’hôtellerie et de la restauration a été le plus durement touché, avec une réduction totale de 25 000 employés.

«L’industrie continentale a perdu 80 000 emplois du troisième trimestre 2019 au troisième trimestre 2020. Tous ces emplois ont été perdus dans le secteur privé», a déclaré l’économiste en chef Øystein Dørum de la Confédération des entreprises norvégiennes (Næringslivets Hovedorganisasjon).

Cependant, il estime que 2021 sera bien meilleure que 2020 et que la situation se normalisera à nouveau au cours de l’été, en même temps que la campagne de vaccination.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui