Un nombre record de Norvégiens ont été surpris en train de conduire en état d'ébriété l'année dernière - 3

L’année dernière, 10 378 conducteurs ont été surpris en train de conduire sous l’influence de l’alcool sur les routes norvégiennes. Le nombre n’a jamais été aussi élevé.

En moyenne, 28 conducteurs ont été signalés chaque jour l’an dernier. Le nombre total de 10378 est une augmentation de 658 personnes par rapport à 2019.

Les personnes du groupe d’âge de 25 à 34 ans ont été signalées 3 093 fois. Ils sont suivis par le groupe d’âge des 35 à 44 ans (2 280) et des 18 à 24 ans (2 246).

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Au total, 142 personnes de moins de 18 ans ont été signalées pour conduite sous l’influence.

Découvrez un magnifique Fjord

Le district de police du sud-est (1 761), le district de police de l’est (1 580) et le district de police d’Oslo (1 008) ont publié le plus de rapports.

Le moins de rapports ont été publiés au Finnmark (250), à Troms (381) et à Møre og Romsdal (504).

Des chiffres inquiétants

Selon la police, environ 140 000 déplacements routiers sont effectués quotidiennement par des conducteurs sous l’influence de l’alcool, de drogues ou de médicaments.

Bien que les chiffres soient élevés, ils montrent que la police prend très au sérieux la conduite avec facultés affaiblies, selon l’organisation MA – Rusfri Trafikk.

«La conduite en état d’ébriété est un gros problème dans la société, et il semble que beaucoup n’en comprennent pas pleinement les conséquences potentielles.

«Au cours des trois dernières années, 80 personnes ont perdu la vie dans la circulation en raison de l’intoxication», a noté la Secrétaire générale Elisabeth Fjellvang Kristoffersen.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui