Après un glissement de terrain: les habitants évacués de 220 bâtiments à Gjerdrum commencent à rentrer chez eux - 3

Les résidents d’environ 220 maisons ont pu rentrer chez eux vendredi après le glissement de terrain à Gjerdrum. Gro Staalesen pense que le village pourra se remettre de la catastrophe.

Staalesen habite à environ 500 mètres du glissement de terrain. Elle était très heureuse de rentrer chez elle après avoir été évacuée il y a environ une semaine.

«C’était une situation hors du commun. Les gens ont vécu presque un peu l’état d’urgence.

Découvrez un magnifique Fjord

«Je me suis réveillé à cinq heures du matin et j’ai réalisé que quelque chose s’était passé. En même temps, on nous a dit de ne pas aller nulle part, alors je suis restée assise toute la journée et j’ai fait décoller et atterrir les hélicoptères devant la terrasse », a-t-elle déclaré au bureau de presse NTB.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Le résident de Ask et les voisins ont été transportés dans un hôtel à Gardermoen.

Trois personnes toujours portées disparues

Sept personnes ont été retrouvées mortes après le glissement de terrain. Trois personnes sont toujours portées disparues.

Staalesen ne connaît personnellement aucun des défunts, des disparus ou des endeuillés, mais elle sait qui ils sont.

Sa fille connaît Victoria Emilie Næristorp-Sørengen, 13 ans, disparue par l’intermédiaire du frère de Victoria.

«Elle en est affectée. Elle est allée à Ask pour allumer des bougies », a-t-elle dit.

«Mais c’est une tragédie. Nous avons perdu dix habitants dans le village.

«Complètement sûr»

Bien qu’elle habite assez près de la fosse de glissement de terrain, elle se sent en sécurité pour rentrer chez elle.

« Oui. Je suis complètement en sécurité maintenant qu’ils ont fait la recherche au sol », a déclaré Staalesen.

À Gardermoen, un personnel expert a assuré un suivi auprès d’elle et de ses voisins.

«L’atmosphère y était vraiment calme et décente… Il y avait un réseau là-bas, avec la Croix-Rouge, les équipes de crise et les médecins, donc nous avons été bien pris en charge», a-t-elle déclaré.

Retour à la normale

Après plusieurs jours à l’hôtel, elle était prête à regagner l’appartement du centre d’Ask.

«Maintenant, je vais me calmer à la maison, augmenter le chauffage et nettoyer les décorations de Noël. Lentement mais sûrement, je recommencerai la vie de tous les jours », a-t-elle déclaré.

«Je pense que le village pourra se relever. C’est un village merveilleux où vivre. L’esprit de travail acharné est fort et il restera un bon endroit », a-t-elle conclu.

Le dimanche 10 janvier, il y aura un service commémoratif dans l’église de Gjerdrum à la mémoire des victimes du glissement de terrain à Gjerdrum.