Le tribunal décide de son droit de filmer la police norvégienne en action - 3

Un arrêt de la cour d’appel de Borgarting déclare qu’il est légal de publier des photos et des vidéos de la police sur les réseaux sociaux.

La cour d’appel de Borgarting a acquitté un homme d’Oslo de 39 ans qui a publié une vidéo et des photos d’un commissaire de police sur les réseaux sociaux.

La cour d’appel a décidé que c’était légal, selon le journal Dagbladet.

Découvrez un magnifique Fjord

La Cour d’appel estime que la publication de vidéos et de photos peut aider à garantir que la police s’acquitte de ses tâches conformément aux lois et règlements et à garantir que la police est tenue responsable.

Découvrez un magnifique Fjord

Pas de conflit

Le tribunal estime que cela n’est pas en contradiction avec l’article 104 de la Loi sur le droit d’auteur, qui interdit la reproduction ou la publication d’une photographie représentant une personne sans le consentement de la personne représentée.

Le verdict déclare, entre autres, que «le seuil pour pouvoir publier de telles images sans porter atteinte à la vie privée doit, de l’avis de la Cour d’appel, être bas».

L’avocat de l’homme, John Christian Elden, estime que le verdict est une victoire pour la liberté d’expression, tandis que le chef de l’Association de la police d’Oslo, Kristin Aga, est inquiet.

«C’est un fardeau pour (mes) collègues et leurs familles lorsque de telles photos et vidéos sont diffusées via les réseaux sociaux.