Photo: Stian Lysberg Solum / NTB

La Norvège augmentera sa contribution au Fonds international de développement agricole de 508 millions de NOK de 2022 à 2024. L’argent ira aux agriculteurs pauvres.

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a l’ambition de doubler les efforts destinés aux agriculteurs pauvres d’ici 2030.

C’est une ambition soutenue par la Norvège, et l’augmentation signifie une augmentation de 40% par rapport à la période 2019-2021.

«Nous ne pouvons pas éradiquer la pauvreté sans atteindre les petits agriculteurs des zones rurales des pays en développement.

«Près de 80% des plus pauvres et des plus vulnérables du monde y vivent. Les programmes du FIDA offrent aux petits agriculteurs de meilleurs revenus et aux familles pauvres de meilleurs moyens de subsistance », a noté le Ministre de l’aide au développement Dag-Inge Ulstein (KRF) dans un communiqué de presse.