Photo: Håkon Mosvold Larsen / NTB

Selon l’analyse du journal Aftenposten, les travailleurs et les hommes mal payés font partie des électeurs qui tournent le dos au Parti du progrès (FRP).

Le chef adjoint du FRP, Sylvi Listhaug, veut reconquérir le noyau des électeurs du parti.

Aftenposten a examiné les chiffres de base des sondages d’opinion et les a comparés aux mois de référence au printemps 2019 et aux statistiques des élections.

L’analyse montre que près d’un électeur sur trois a abandonné le parti depuis le printemps 2019.

Électeurs perdants

Certaines personnes à bas salaires ont fait de même. Quatre personnes sur dix dont le revenu du ménage est inférieur à un demi-million de couronnes ont tourné le dos à la fête depuis le printemps 2019.

Lorsque Siv Jensen a annoncé qu’elle démissionnait de son poste de chef du parti cette semaine, elle a désigné Sylvi Listhaug comme son héritière préférée.

Listhaug a déclaré à Aftenposten qu’il était important pour le parti de regagner la confiance des principaux groupes électoraux du parti.

«Nous avons été trop vagues et ils (les électeurs) ne nous reconnaissent pas. Nous devons prendre cela au sérieux », a-t-elle déclaré.