Photo: Lise Åserud / NTB

Deux Norvégiens sur dix boivent moins d’alcool maintenant qu’avant la pandémie de coronavirus. Moins d’un verre sur dix de plus.

En moyenne, pour l’ensemble de la pandémie, 8% des répondants déclarent avoir une consommation d’alcool plus élevée.

Un total de 21% rapportent une consommation inférieure à celle d’avant la pandémie, selon le Norwegian Corona Monitor d’Opinion.

«Chaque mois depuis les vacances d’été de l’année dernière, de plus en plus de personnes signalent une consommation d’alcool plus faible.

«L’interdiction nationale de servir de l’alcool, qui a été introduite à l’origine en août, est une autre raison importante», a déclaré la conseillère principale Nora Clausen dans Opinion.

On a demandé à 75 000 Norvégiens au total si leur consommation d’alcool était supérieure, inférieure ou inchangée la semaine dernière par rapport à une semaine normale avant la pandémie.