Un agriculteur norvégien inculpé après que 83 moutons aient été retrouvés morts dans son étable - 3
Photo: André Lorentsen / NTB

Un éleveur de moutons est accusé de plusieurs violations de la loi sur la protection des animaux. Au moins 83 moutons morts ont été trouvés dans la grange de l’homme.

L’agriculteur a avoué les circonstances et attend avec impatience que l’affaire – qui se tiendra au tribunal de district de Senja en mai – se termine, écrit Norwegian Broadcasting (NRK).

«Il ne se sent pas bien. Il prend cela au sérieux et l’affaire le touche durement. Il adore les animaux, donc cela a été absolument terrible pour lui », a noté son avocat Tor Reidar Klausen.

«C’est à la fois une tragédie animale et une tragédie humaine», a-t-il ajouté.

À l’intérieur de la grange, il y avait aussi 13 moutons vivants. Onze d’entre eux étaient si émaciés qu’ils ont été massacrés sur place.

L’acte d’accusation s’applique également au manque de surveillance et de soins. L’homme est également accusé de ne pas avoir enlevé le fumier, le vieux fourrage et les animaux morts et qu’il n’a pas laissé les animaux sortir dans le pâturage.